L’écran de projection cinéma

Un écran de projection est constitué habituellement d’un support mécanique tendant une surface blanche opaque plane permettant de visualiser des images fixes (rétroprojecteur, diapositives,…) ou animées (cinéma, vidéo) en s’interposant sur le flux lumineux venu de l’appareil de projection et sur lequel son réglage (manuel ou automatique) focalise et construit une image optique nette observée par les spectateurs.
L’ensemble projecteur-écran est un des instruments d’optique dits objectifs.

Les écrans peuvent être déroulants, fixes, mobiles, et de différentes tailles suivant les capacités de la lampe du projecteur.

Principe optique

  • l’écran « diffuse » le flux lumineux (vers un ensemble de spectateurs) plus qu’il ne le « réfléchit » (une seule direction).
  • la distance projecteur-écran et la puissance de l’objectif définiront le « grandissement » entre les dimensions de l’objet et celles de l’image projetée sur l’écran.
  • l’expression qui le caractérise est nommée éclairement de l’écran ; C’est le rapport E entre du flux incident et l’aire de surface éclairée, d’unité « flux par unité de surface ».
  • l’éclairement de sa surface est inversement proportionnel au carré de la distance de la source (une distance double diminuera par 4 la quantité de lumière reçue en un de ses points).
  • l’éclairement est maximum en incidence normale (axe du projecteur perpendiculaire à l’écran).
  • On peut distinguer source ponctuelle et source étendue pour le calcul du flux émis et reçue par l’écran (voir la formule de Lambert).

 

Les nouveaux vidéoprojecteurs home cinéma nécessitent de nouveaux écrans, car les vidéoprojecteurs, jadis limités aux réunions d’entreprises puis à la reconstitution à domicile d’une salle de cinéma privée, sont désormais en haute définition, voire en 3D. Les vidéoprojecteurs Full HD permettent désormais non seulement de projeter des films, mais également les jeux vidéo haute définition, la télévision HD via les box (retransmissions sportives sur très grand écran, reportages nature et animaliers) ainsi que tous les appareils numériques haute définition (caméscope, tablettes, ordinateur…). Il est alors conseillé d’avoir des écrans qui ne gondoleront pas (problème des écrans électriques traditionnels enroulés au plafond) et qui s’intègrent dans la décoration intérieure de chacun (salle à vivre), grâce à des écrans « tensionnés » et designs intégrés en tableaux de salons.